COMPTE RENDU GT HANDICAP ( du 17 janvier ) ET GT INTER ( du du 22 et 23 janvier)

COMPTE RENDU GT HANDICAP ( du 17 janvier ) ET GT INTER ( du du 22 et 23 janvier)

 

 

 

1/ Groupe de travail sur le handicap :

 

 

Toutes les organisations syndicales étaient présentes.

 

Le médecin du rectorat n’était pas présent et a été excusé par le DRH adjoint.

 

La référente handicap (Madame Bourgeois) était présente.

 

Il y avait 24 collègues proposés au départ.

 

Cinq ont été rajoutés.

( Le SNALC PARIS conseille vivement aux collègues d’anticiper ce G.T et de bien envoyer un dossier complet aux services du Rectorat concernés)

 

Le SNALC a été frappé par le nombre de stagiaires demandant des points RQTH , au titre d’un handicap et se demande si l’information a bien circulé à l’ESPE et à l’université sur le BOE.

Voir Recrutement des Bénéficiaires de l’Obligation d’Emploi (BOE)

( voir BOE sur le site de l’académie de Paris)

« Les candidats, reconnus travailleurs handicapés, peuvent bénéficier, après sélection sur dossier et entretien, d’un recrutement par contractualisation dans les filières suivantes :

– Enseignante

– Administrative

– Education

– Orientation

– Sociale et de santé

– De laboratoire

Le recrutement d’un personnel ne peut avoir lieu qu’en réponse à un besoin existant dans l’Académie de Paris.

La campagne de recrutement de l’Académie de Paris se déroule entre le 15 octobre 2018  et le 15 décembre 2018. Pour postuler, vous devez déposer votre candidature en ligne sur la plateforme de recrutement ACLOE : https://services.ac-paris.fr/acloe  « rubrique « BOE » accompagnée du dossier d’inscription à télécharger ci-dessous.

Pour être recrutées, les personnes doivent :

– remplir les conditions pour être bénéficiaires de l’obligation d’emploi

– ne pas être fonctionnaire

– avoir un handicap compatible avec les fonctions demandées

– satisfaire aux mêmes exigences de diplôme ou d’équivalence et d’aptitudes physiques que celles demandées au concours externe

A l’issue de la session de recrutement, si votre candidature est retenue, vous accédez à un statut de contractuel pour une année à la rentrée scolaire suivante. Au terme de cette année de stage et de l’évaluation, un jury émettra un avis quant à votre titularisation dans la fonction publique. »

Tout ce rappel autour du BOE est excellent et très utile. Super.

Peut-être rappeler la difficulté d’avoir les 1000 points RQTH, non seulement un handicap avéré c’est évident mais aussi une obligation de soin dans tel endroit, tel hôpital précis, pour justifier cette forte priorité sur une académie précise, en l’occurrence celle de Paris pour laquelle nous avons siégé, etc.

Les 100 points sont plus “faciles” à obtenir, si l’on peut dire.

 

2/ Le Groupe de travail sur le mouvement INTER :

 

Toutes les organisations syndicales étaient présentes.

 

A noter de façon générale :

 

  1. a) Il y a deux désignés dans l’académie de Paris.
  2. b) De nombreux stagiaires ont fait trop de vœux à l’aveuglette ; le SNALC rappelle pour y remédier l’importance d’être syndiqué. Il est nécessaire de se faire aider dans la rédaction de ses vœux comme il est nécessaire pour le Snalc d’agir auprès des ESPE et de l’administration pour qu’une meilleure information soit donnée .
  3. c) Le changement de barème des stagiaires cette année (10 points au lieu de 50 points) a un impact sur les mutations de cette année.

 

Le SNALC PARIS a pu constater des distorsions entre le B.O et la circulaire rectorale concernant les justificatifs demandés pour un changement d’académie (il faut pouvoir TOUT justifier, les bonifications enfants, le rapprochement de conjoint, la date du pass et/ ou du mariage, l’emploi du conjoint etc) .  C’est un véritable casse-tête pour les jeunes collègues !

 

Le SNALC PARIS a pu aussi constater avec d’autres organisations syndicales la baisse du pouvoir d’achat de nos collègues impactant leur projet de vie : de plus en plus de collègues parisiens demandent Créteil ou Versailles car Paris s’avère trop onéreux.

 

Reste le problème des capacités d’accueil pour les diverses disciplines selon les académies, le nombre de postes à la rentrée 2019. En collège, cela risque de surcharger les classes. Au lycée, la suppression sera moins visible avec la Réforme, le jeu des spécialités et la variable d’ajustement des TZR et/ou contractuels.

 

LE SNALC PARIS veut défendre l’intérêt des personnels et s’inquiète de la fusion des académies, effective à la rentrée 2022 qui risque de fragiliser encore plus la situation des TZR et de contribuer à renforcer ce sentiment de déclassement qu’expriment nos collègues désappointés par le gel persistant de leur salaire et exaspérés par le peu de reconnaissance.

( cf le dossier de Télérama 3602, du 23/1/19 consacré aux enseignants, intitulé LES PROFS PARLENT : « Quand le climat se dégrade »)

 

Compte rendu GT Handicap ( 7 mai)

Le GT Handicap s’est déroulé au Rectorat, en présence de toutes les organisations syndicales et du médecin, Mme Guillaume.

Il est à noter le nombre élevé de demandes de collègues ayant des problèmes de santé ou des thérapies lourdes : 96 dossiers à examiner dont de jeunes collègues stagiaires.

Cette année, le dialogue social a été fructueux, et il est à noter que la plupart des demandes des collègues ont été satisfaites, dans un souci d’équité, et en tenant compte de toutes les situations.

Néanmoins, il faut que les collègues n’oublient pas de contacter le Snalc s’ils veulent qu’on puisse vérifier leur dossier.

Rappelons que des vœux larges donnent lieu à 30 points pour le mouvement intra.

Seul le médecin et l’administration sont habilités à accorder 1000 points de bonification pour un établissement ou un secteur, et ce si dossier fait et vœux formulés. Les 1000 points sont attribués pour des thérapies lourdes, nécessitant des soins continus le plus souvent, et ont été accordés aussi à des collègues qui en avaient fait la demande depuis plusieurs années.

 

Fabienne Leloup

Commissaire paritaire