RAPPEL : pour INFO et MEMENTO : déclaration liminaire classe exceptionnelle 2018 pour les agrégés

Chers collègues,

Le 19 juin 2019 aura lieu au Rectorat la réunion de concertation pour la classe exceptionnelle ( Agrégés et Certifiés).

 

Nous vous proposons de relire la Déclaration de l’an dernier…

 

 

Amitiés syndicales.

 

 

DECLARATION LIMINAIRE CAPA

PROMOTION AGREGES CLASSE EXCEPTIONNELLE

Jeudi 28 juin 2018 17h-19h

Devant le numerus clausus extrêmement restreint de cette promotion, le SNALC souligne la pertinence de promouvoir les collègues les plus âgé.e.s parmi les profils remarquablesafin de permettre une rotation régulière des promotions et de ne pas « engorger » le système. Ce, d’autant plus que la Classe exceptionnelle ayant une progression parallèle à la Hors Classe sur quatre échelons, elle n’est intéressante financièrement que pour les deux derniers (HEB 2 : 1013 et HEB 3 : 1067) et devrait donc logiquement constituer une fin de carrière, sauf bien sûr parcours tout à fait exceptionnel qu’il faut reconnaître plus tôt.

Nous voudrions remercier l’administration d’avoir revu et remonté deux dossiers que nous avions signalés en Réunion de concertation : ceux de Anne LE CORRE et de François PORTIER, respectivement à l’Université de Paris Diderot et au Lycée Stanislas.

Cependant, Le SNALC déplore le fait que les conditions administratives  de l’éligibilité au vivier 1 soient particulièrement restrictives et que de nombreuses candidatures aient été écartées par l’administration (STS sans arrêté définitif d’affectation, formateur avec CAFFA datant d’avant 2016, affectation en zones sensibles avant 1990, etc.). Par ailleurs, le vivier 2n’offre pas suffisamment de possibilités de promotion au regard du nombre de candidatures.

 

Le SNALC propose que soient revues les modalités d’accès à la classe exceptionnelle en ouvrant le vivier 1 à de nouvelles fonctions et en assouplissant les existantes (5 ans de zone sensible et non huit par exemple) et milite pour que l’accès à la classe exceptionnelle soit ouvert au plus grand nombre. Dans cette optique, il serait probablement bon de rééquilibrer le quota 80/20 en 70/30, voire, à terme, 60/40.

Par ailleurs, les critères menant à l’avis du Recteur ou à sa révision d’une part, et ceux permettant de classer tous les dossiers à barème égal d’autre part, devraient être parfaitement explicités, afin qu’aucun collègue ne se sente lésé et comprenne la logique du système. Il est en effet particulièrement pénible d’être amené à supposer de mystérieuses ententes entre certains collègues et des autorités quelles qu’elles soient et, du point de vue des commissaires paritaires, de ne pas pouvoir expliquer rationnellement ce qui n’allait pas dans une candidature par rapport à une autre.

Enfin, le SNALC regrette le calendrier extrêmement contraint pour étudier les propositions de promotion, les confronter aux dossiers des adhérents et faire remonter les anomalies éventuelles. Les changements de date et les reports qui ont émaillé les différentes campagnes de promotion 2018 ne permettent pas un examen serein de ces moments-clés dans une carrière d’enseignant.

Le Commissaire Paritaire SNALC Agrégés Hors Classe

Charles AMMIRATI

Bilan de Véronique MARTEAU

 

En reprenant les dernières listes transmises par Fabienne le 26 juin, et sur la liste des adhérents du SNALC que nous a donné Krisna, voici la liste des adhérents et sympathisants du SNALC qui obtiennent la classe exceptionnelle:

Au vivier 1:
1.DORIGO (pas dans la liste de Krisna) Rang: 3Avis: ExcellentAnnée de naissance: 1958
2.CHARUAU  Rang: 71  Avis: Très satisfaisantAnnée de naissance: 1967
3.CLAUDET (sympathisant)  Rang: 24Avis: Excellent Année de naissance: 1964
4.LE CORRE ((pas dans la liste de Krisna): Rang: 73Avis: Très satisfaisant  Année de naissance: 1957 (lors de notre réunion au SNALC, on s’était dit qu’il fallait plaider sa cause, car elle n’avait que l’avis satisfaisant, malgré une excellente appréciation de la direction de son UFR à Paris Diderot. Et bien, son avis a été transformé en très satisfaisant, elle est passée du rang 139 à 73 et elle obtient donc la classe exceptionnelle , ce dont on ne peut que se féliciter!)
5.MARTEAU   Rang: 4Avis: Excellent Année de naissance:1957
6.MERTZ  Rang: 13Avis: Excellent  Année de naissance: 1960
7.MONTACIE Muriel Rang: 49Avis: Très satisfaisant  Année de naissance: 1955
8.PORTIERRang: 80Avis: Très satisfaisant Année de naissance: 1958 (dans l’avant dernier tableau, il avait le rang 150 et a donc été remonté, grâce à un avis qui est passé de satisfaisant à très satisfaisant. Il est prof à Stanislas)
9.QUILLET  Rang: 44 Avis: Très satisfaisant Année de naissance: 1958
10.ROCHE (pas dans la liste de Krisna) Rang: 76Avis: Très satisfaisant Année de naissance: 1963

Au vivier 2: n’a pas été proposée au final (trop « jeune »)
1.PERRONIN  Vivier 2 Rang:  49 Avis: Très satisfaisantAnnée de naissance: 1960

 

Ci-dessous les adhérents dont il faut examiner le cas et éventuellement plaider la cause en raison de leur age (date de naissance inférieure ou égale à 1959):
Mais comme ils sont dans le vivier 2, il n’y a pas beaucoup de place.
1.DODARD  Rang: 115 (101)Avis: Très satisfaisantAnnée de naissance: 1959
2.FAUCHE Rang:  322Avis: satisfaisantAnnée de naissance: 1955
3.MASSON Rang:  213Avis: satisfaisantAnnée de naissance:1955
4.PICHARD Xavier Rang:  235Avis: satisfaisantAnnée de naissance: 1958
5.SALINES Rang:  169Avis: satisfaisantAnnée de naissance: 1959
6.VANONI Rang:  185Avis: satisfaisantAnnée de naissance: 1959

 

 

 

 

 

Dossiers de défense des adhérents

 

 

  1. DODARD Alain (rang 101 ou 115) né en 1959. Avis Très Satisfaisant.

Avis CE : Excellent professeur, qui dispense un cours de grande qualité, investi dans la vie de l’établissement  particulièrement auprès de  l’équipe de maths dont il assure la coordination avec talent, tact  et intelligence. Engagé dans la formation auprès du rectorat,  l’accueil de stagiaires ou d’apprentis, Monsieur Dodard est un professeur disponible efficace et généreux. Il suit le développement des outils numériques et fait profiter les  élèves de ses compétences en langue anglaise en enseignant les maths en anglais.  je soutiens vivement son passage  à la classe exceptionnelle, il mérite d’être reconnu dans le travail qu’il fournit dans l’intérêt des élèves de l’établissement et plus généralement en direction des collègues de l’académie.

Avis IPR :L’enseignement prodigué par monsieur DODARD est remarquable. Il est par ailleurs très investi dans  l’académie : conception et tests de sujets de baccalauréat depuis de nombreuses années, participation à  des groupes académiques de  réflexion et de formation, enseignement en langue étrangère, conseiller pédagogique, modérateur pour les réunions d’entente du baccalauréat, chargé de mission depuis peu.

 

  1. FAUCHÉ Christine ( rang 319 ou 322) née en 1955 : 63 ans. Avis Satisfaisant.

 

Avis CE :Mme Fauché est une enseignante de très grande qualité. Elle exerce dans l’établissement  depuis maintenant 18 ans. Très pédagogue, elle dispense avec beaucoup de sérieux et d’efficacité un enseignement scientifique solide, de la classe de seconde à la classe de  terminale, en sachant s’adapter à tous les types de publics. C’est une professeure très  appréciée des élèves, soucieuse de leur progression et de leur réussite.  Mme Fauché est bien impliquée dans la vie de l’établissement et participe à toutes les  actions pédagogiques initiées.  Pour ses compétences professionnelles, son investissement auprès des élèves et ses qualités humaines remarquables, je donne un avis très favorable à  la promotion de Mme Fauché.

 

Avis IPR : Enseignement de qualité.

 

  1. MASSON LE SCOEZEC Annick (rang 208 ou 213) née en 1955. Avis Satisfaisant.

Lycée général Fénelon Paris  6e Arrondissement. Espagnol.

 

Avis CE :Promotion légitime pour un professeur aux compétences et au sérieux avérés. Avis très favorable.

 

Avis IPR : Madame MASSON LE SCOEZEC est une enseignante sérieuse et impliquée dans la vie de la discipline et au service de la réussite de ses élèves.

 

  1. PICHARD XAVIER ( rang 232 ou 235) né en 1958. Avis satisfaisant.

Collège privé Les Francs Bourgeois. Lettres modernes.

 

Avis CE : Professeur très expérimenté, qui exerce sa mission d’enseignement avec professionnalisme.

 

Avis IPR : Pas d’avis

 

  1. SALINES Armelle (rang 158 ou 169) née en 1959.Avis: 

 

Avis CE : Madame Salines est une professeure dont les qualités professionnelles ne font pas de  doute. Impliquée et attentive à ses élèves, elle mérite de voir son travail et son implication reconnus.

 

Avis IPR : Madame SALINES est une enseignante expérimentée dont les compétences professionnelles et le sérieux sont reconnus de tous. Impliquée dans le suivi des élèves elle est professeure  principale depuis de nombreuses années. Elle a également par le passé assuré des missions  de tutorat de professeur(e)s stagiaires et participé à une commission d’élaboration de sujets de baccalauréat.

  1. VANNONI Catherine (rang 176 ou 185) née en 1959.Avis: Satisfaisant

 

Avis CE : Madame VANNONI est une très bonne enseignante qui dispense à ses élèves un enseignement  de grande qualité.  Avis favorable.

 

Avis IPR : Enseignement de bonne qualité.

 

Déclaration liminaire INTRA 2019

Déclaration liminaire : MOUVEMENT INTRA 2019 ( SNALC PARIS)

Monsieur le DRH, monsieur le DRH adjoint, monsieur le chef de division du personnel,

mesdames et messieurs les inspecteurs d’académie, chers collègues,

Le Snalc tient d’abord à remercier les services du rectorat pour tout le travail effectué à

l’occasion du mouvement intra-académique de Paris, dans des conditions que nous savons de plus en plus difficiles.

Le Snalc condamne fermement la réforme de la Fonction publique dont l’objectif est de

supprimer le paritarisme. (Les représentants du personnel dont les CAP en application de l’alinéa 8 du préambule de la constitution de 1946 (annexé en 1958) et de l’article 9 du

statut général. ) Rappelons que le paritarisme constitue un acquis datant de l’après-guerre : sa suppression serait un retour aux réformes du gouvernement de Vichy et signifierait une gestion opaque, sans aucun contrôle de la carrière des personnels.

Par ailleurs, le Snalc qui a lancé le mouvement contre la Réforme du lycée, s’associe à la

journée de grève du 17 juin prochain et s’indigne du fait que dans certains établissements, on ait demandé aux professeurs s’ils faisaient ou non grève, ce qui est illégal.

De fait, les causes de mécontentement au sein du personnel enseignant sont multiples :

1/ – Des politiques gouvernementales qui se succèdent et ne cessent d’empiler des réponses désastreuses qui ne font que niveler par le bas.

– L’augmentation de tâches et réunions inutiles.

– La dégradation des conditions de travail avec la hausse des incivilités voire des

agressions verbales ou physiques contre les professeurs et un Code de l’Education qui

limite au maximum les sanctions.

2/ Les conclusions sont faciles à tirer :

– Paupérisation du métier d’enseignant : les professeurs français sont parmi les moins

payés et respectés parmi les pays de l’OCDE.

– Un manque voire une absence totale de soutien de la part de la hiérarchie vis-à-vis des

enseignants face aux conflits qui peuvent les opposer aux élèves ou aux parents dans de

nombreux établissements.

– Et un mal-être croissant au sein de cette profession qui n’attire plus beaucoup de

candidats, ce qui explique le nombre de postes non pourvus et le recours accru aux

contractuels comme bouées de sauvetage (c’est-à-dire des personnels peu ou non

formés et dont le niveau n’a pas été validé par un concours, ce qui montre le peu

d’estime de nos dirigeants pour les professeurs que l’on peut remplacer aisément.)

Concernant plus particulièrement le mouvement intra, dans l’académie, le Snalc Paris

déplore un mouvement de plus en plus contraint, avec de moins en moins de collègues qui obtiennent satisfaction.

En effet, la Réforme du lycée qui entraîne une diminution des postes et à l’inverse la hausse des mesures de carte scolaire, des postes bloqués ( postes berceaux ; postes SPEA), ainsi que le PPCR qui ralentit l’accès aux échelons les plus élevés, contribuent à paralyser le mouvement intra.

De plus, le Snalc observe un traitement très inégal des agrégés selon les académies. Dans

certaines académies, les agrégés bénéficient d’un bonus plus important pour l’obtention

d’un lycée. Le Snalc ne comprend pas non plus la baisse de points accordés aux familles avec enfants. Sans oublier le peu de reconnaissance pour les TZR !

Il serait juste de leur accorder une bonification de points sur voeux établissement, ainsi

qu’une bonification supplémentaire, lorsque ces TZR sont sur la ZR depuis plus de 5 ans.

 

Merci de votre écoute.

L’équipe du Snalc Paris.

INTRA 2019

L’INTRA commence aujourd’hui, vendredi 7 juin et se poursuit mardi 11 juin.

Cette année, il y aura peu de mutés…

Prévision : environ 36 % de taux de satisfaction.