Le SNALC Paris est reçu par le chef de service du Rectorat

Le mercredi 17 mars, Jacques Drogo, chef de service, et David Malric, son ajoint, reçoivent deux membres du bureau parisien du SNALC pour évoquer des attentes de nos adhérents et améliorer la communication entre le Rectorat et les professeurs. Par Kathy TUROCHE, commissaire paritaire et Charles AMMIRATI, secrétaire académique.

  1. Un problème patent de communication est relevé. De nombreux mails d’adhérents à leur gestionnaires restent sans réponse ou les délais atteignent jusqu’à deux mois. Plusieurs cas individuels sont cités. M. Drogo prend bonne note et affirme qu’ils examinera les cas que nous lui avons soumis et donnera des consignes pour que cela s’améliore.

Une adresse mail semble à privilégier : ce.dpe@ac-paris.fr

Cette adresse permet de toucher directement le chef de la DPE, qui retransmet ensuite le mail au bon gestionnaire et s’assure que le mail obtient une réponse dans un délai raisonnable.

  • Pour tous problèmes personnels des enseignants (mal-être au travail, questions sur tous sujets) M. Malric rappelle qu’une cellule RH de proximité a été créée. Ne pas se méprendre sur le terme « proximité », vous ne pourrez pas y aller à pied en partant de votre établissement ! Il faut appeler le rectorat et demander à être mis en contact avec cette cellule. Téléphone du rectorat : 0144624660 ou 0144624040.

Un mail est aussi disponible pour une prise de contact :

Académie de Paris – Accompagnement par les conseillers RH (ac-paris.fr)

  • L’examen d’un dossier d’adhérent a montré qu’il faut être extrêmement rigoureux et précis dans les recours que l’on peut faire suite à son Rendez-vous de Carrière, si l’on veut contester l’avis final ou tel point du compte-rendu : respecter à la lettre les voies de recours qui sont indiquées sur l’avis lui-même ou sur la CIRCULAIRE qui organise les rendez-vous de carrière. Voir l’article de notre site national :

SNALC – PPCR ET RDV DE CARRIÈRE : PROCÉDURES DE CONTESTATION

Si vous ne trouvez pas de circulaire indiquant l’adresse à laquelle il faut faire un recours ou si celle-ci ne figure pas sur votre notification d’avis final de rendez-vous de carrière , adressez-vous au SNALC Paris sans tarder et SURTOUT NE DÉPASSEZ PAS LES DÉLAIS INDIQUÉS .

  • Le SNALC Paris demande une communication plus efficace et plus transparente du CALENDRIER des différentes opérations de l’année : promotions, mutations, démarches spécifiques. Une communication générale, en début d’année, de ce calendrier à tous les professeurs (soit sur iprof, soit sur leur boite mail académique ou encore par voie hiérarchique) permettrait aux agents de se préparer et d’anticiper l’enrichissement de leur CV, les renseignements à prendre pour réussir sa mutation, etc.
  • Dans cet ordre d’idées, la consultation des avis des personnels pour la campagne de promotion à la classe exceptionnelle pourra se faire du 17 au 21 mai, mais pas de l’avis RECTEUR ni du RANG que l’agent occupe.

Les avis sur la hors classe seront consultables du 20 au 26 mai ;

Les avis pour l’agrégation sur liste d’aptitude leseront du 29 mars au 2 avril.

  •  Mme TUROCHE réclame que le rang de l’agent soit connu AU MOINS APRES les opérations et une fois les promotions publiées, mais le chef de service n’y est pas favorable car tout est remis en jeu chaque année, les avis évoluant, et un tel classement n’aurait que peu de valeur prédictive pour les promotions des années suivantes.
  • Il apparaît qu’il est essentiel de lire très en détail en ne manquant aucune date les CIRCULAIRES RECTORALES des opérations qui nous concernent. En voici par exemple deux tout à fait essentielles qui concernent nombre de nos adhérents :

La circulaire de promotion à la classe exceptionnelle du 2 mars 2021 :

Académie de Paris – Accés au grade de la classe exceptionnelle au titre de l’année 2021 (ac-paris.fr)

Et la circulaire pour la mutation intra dans l’académie de Paris du 9 mars 2021 :

Académie de Paris – Mouvement Intra-académique 2021 des personnels enseignants, d’éducation et psychologues (hors PEGC) (ac-paris.fr)

  • Enfin, une question d’actualité est soumise au chef de la DPE : comment aider les professeurs et les soutenir pleinement face aux pressions de parents qui se multiplient pour l’obtention du bac en contrôle continu. Mme Turoche rapporte plusieurs cas de professeurs pris à partie, menacés parfois, victimes de chantage affectif ou autres pour qu’ils relèvent les notes de leur enfant « afin de ne pas compromettre ses chances dans sa poursuite d’étude ». Le chef de service va faire remonter cette demande qui sera traitée au plus haut niveau avec une lettre de cadrage envoyée aux chefs d’établissements.

Compte-rendu fait à Paris ce jour 18 mars 2021 par Charles Ammirati, secrétaire académique et Kathy Turoche, commissaire paritaire.