Compte rendu du GT mouvement INTER 2016

9h – 18 h

Organisations présentes: SNES ; FO ; SNALC ; SGEN ; SUD

Observateur : un membre de l’UNSA.

Préambule :

Déclaration liminaire du SNES qui veut travailler en groupe restreint dans les GT (groupes de travail)

A la suite de cette déclaration : vives réactions des autres organisations syndicales.

Le SNALC-FGAF se joint aux autres organisations syndicales pour qu’on puisse avoir un titulaire et un suppléant aux G.T., en particulier, au moment du mouvement intra.

Le DRH répond que certains mails ont été envoyés sur la composition du Groupe de Travail, sur la base des sièges obtenus aux élections professionnelles de 2014. Il déclare qu’il y a 14 sièges pour la CAPA des certifiés.

Le SNALC déclare ne pas avoir été destinataire d’un mail précisant la présence du seul ou seuls commissaire(s) paritaire(s) titulaire(s) au GT du 21 janvier 2016.

FO et le SNALC-FGAF demandent à ce que les chiffres de la parité en CAP A soient vérifiés.

Mouvement INTER 2016 :

  • Toutes les situations ont été vérifiées, et d’emblée, si les collègues appartenaient bien à l’enseignement public. Les bonifications de séparation ne sont accordées que dans le cadre d’une demande de RC (rapprochement de conjoint). Et la séparation est calculée par année scolaire, y compris l’année en cours. D’où l’importance des pièces justificatives.
  • Les priorités médicales : il faut distinguer dossier handicap* (1000 points sur une Académie) et cas médical (bonification de 100 points sur tous les vœux). Le GT Mouvement Inter a entériné les décisions prises lors du GT médical (11 janvier 2016).
  • Quelques cas sont en attente de clarification : stagiaires en prolongation de stages, reclassements…

Le Rectorat doit donner une date de réunion pour évoquer les postes spécifiques, réunion prévue en février.

F. Leloup

*voir liste des 30 maladies graves dans le Code de la sécurité sociale (article D.322-1) comme la sclérose en plaques, la tuberculose, etc.